Comprendre la cystite

La cystite est une inflammation de la vessie, souvent liée à une infection bactérienne. Escherischia coli est la bactérie la plus fréquemment retrouvée. Elle remonte par l’urètre jusqu’à la vessie. Une infection urinaire se traduit généralement par des brûlures urinaires lors de la miction et des envies très fréquentes d’uriner. Parfois, la cystite conduit à des difficultés à uriner et du sang dans les urines. Une cystite peut être due à la modification de la flore vaginale (sécheresse vulvaire, hygiène inadaptée, spermicides, etc…), aux rapports sexuels ou à la grossesse.

Des conseils simples pour éviter une cystite

  • Boire au moins 1,5L par jour (eau, thé, tisane).
  • Ne pas se retenir trop longtemps avant d’uriner.
  • Pour les femmes, s’essuyer d’avant en arrière.
  • Traiter une constipation pour éviter aux bactéries de stagner dans le rectum.
  • Uriner après un rapport sexuel.
  • Utiliser un savon adapté quotidiennement.

Des solutions pour traiter une cystite

Une cystite se développant depuis moins de 24 heures, sans fièvre et en l’absence de grossesse, peut être pris en charge sans l’aide du médecin. Il est important d’augmenter l’apport hydrique pour éviter aux urines de stagner et aux bactéries de se multiplier.

Un antispasmodique peut soulager les douleurs.

La canneberge empêche l’adhésion des bactéries sur la paroi de la vessie. Active, à un dosage précis, elle contribue à diminuer les récidives et à traiter les cystites.

Cystite, quand consulter ?

Une cystite non traitée peut se transformer en pyélonéphrite. Cette infection des reins peut se révéler grave. Afin de l’éviter, il convient de consulter un médecin dans certaines conditions :

  • Femme enceinte et enfant.
  • Maladies rénales chroniques.
  • Fièvre élevée, frissons.
  • Sang dans les urines (hématurie).
  • Douleurs importantes au niveau des lombaires ou l’abdomen.
  • Vomissements.
  • Altération de l’état général.
  • Les symptômes persistent malgré le traitement.
  • Cystites récidivantes (plus de 3 ou 4 par an) pouvant être dues à une anomalie de l’appareil urinaire, un cancer vésical (chez un fumeur), un diabète (le glucose dans les urines favorise le développement des bactéries).

Le + du pharmacien

  • En cas de cystite, pensez à utiliser des bandelettes réactives détectant nitrites et leucocytes dans les urines. En cas de résultat négatif, un simple traitement symptomatique suffit. Sinon, une consultation médicale s’impose.
Annuaire des services de santé