Hygiène des pieds

Une bonne hygiène des pieds est nécessaire afin d’éviter certaines affections, telles que les mycoses, les cors et les durillons, les ampoules, les verrues ou une déformation des orteils. Les odeurs qui se développent parfois ne sont pas une fatalité.

Des gestes simples, à effectuer quotidiennement, permettent de les éliminer, au moins de les limiter et de prévenir certaines pathologies.

Les mycoses

Les pieds doivent être lavés quotidiennement à l’eau et au savon, en les rinçant bien mais surtout en séchant avec soin les espaces entre les orteils.

En évitant la macération, le risque de mycose est considérablement diminué. Les chaussures et chaussettes de sport doivent être changées immédiatement après les séances. En cas de mycoses, un traitement local à base d’éconazole ou de terbinafine est préconisé.

Il est utile de traiter les chaussures et les chaussettes avec de la poudre antifongique. Un spray Prévention Mycose Urgo pour pieds et chaussures permet de diminuer les risques d’infections grâce à une triple action : anti-transipirant, déodorant et antifongique.

Les pieds secs et les crevasses

L’assèchement de la peau au niveau des pieds est très fréquent, notamment en cas de frottements, de pressions répétées, de position debout prolongée ou de port de chaussures non adaptées, et chez les sujets diabétiques.

Cet assèchement s’accompagne généralement d’un épaississement de la peau, les callosités. Le meilleur traitement contre les pieds secs repose sur un entretien et une hydratation réguliers avec une crème hydratante (Formule Norvégienne Crème pieds très secs et abîmés, Akiléine pieds très secs, Eucerin Crème pieds réparatrice, Epitact pieds secs et abîmés, Pedimed Protection et Hydratation, Scholl Crème régénératrice), des gommages (Formule Norvégienne Gommage Pieds) et des bains de pieds (Saltrates Bain de Pieds).

Gommages et bains sont à réaliser une fois par semaine. Il existe un masque chaussette à base d’extraits végétaux naturels ayant un fort pouvoir hydratant (Baby Foot). Les chaussettes sont à porter 1 heure pour une bonne pénétration du gel. Ce masque permet d’éliminer naturellement les rugosités et peaux mortes.

Non traité, l’assèchement de la peau peut entraîner la formation de crevasses et des saignements. Afin d’éviter tout saignement et douleurs, il convient de traiter les crevasses rapidement avec des crèmes permettant d’hydrater et de cicatriser (Neutrogena Talons crevassés, Cicaléine Fissures et Crevasses, Scholl Crème réparatrice).

Les pansements offrent en plus une protection physique des plaies (Epitact Crevasses Talonnières, Urgo Filmogel Crevasse).

Les callosités

Les cors (au-dessus d’un orteil), durillons (en bordure ou sous la plante du pied), oignons (au niveau du gros orteil) et œil-de-perdrix (face interne du cinquième orteil) sont des callosités dues au frottement et à la compression de la peau dans la chaussure.

Ces pathologies nécessitent une consultation médicale notamment pour les personnes atteintes de diabète, d’artériopathie ou de neuropathie. Le traitement de ces affections peut se faire en appliquant une solution kératolytique sous forme de vernis (Kerafilm, Duofilm), de crème (Pommade M.O. Cochon, SVR Xérial 50 puis Xérial 30) ou pansement (Urgo Corricide, Compeed Cors +, Feuille de Saule, Epitact Durillons) jusqu’à cicatrisation complète.

La peau saine autour doit être protégée de l’action kératolytique de la crème ou de la solution à l’aide d’un vernis (Vernis Cochon). Une râpe électrique (Scholl) ou manuelle permet d’éliminer les callosités importantes.

De manière générale, il faut protéger les zones de contact entre les articulations et la chaussure (Scholl tube doigts/orteils, Epitact Doigtiers) et éviter les chaussures trop étroites. Il peut être utile de changer de chaussures chaque jour pour éviter les compressions et les frottements répétés toujours au même endroit.

Les ampoules

Les ampoules sont des pathologies bénignes mais parfois invalidantes. Il s’agit d’un décollement de l’épiderme suite à un frottement.

Chez les personnes diabétiques, en cas d’artériopathie ou d’infection, une consultation médicale est nécessaire. La cloque de l’ampoule ne doit surtout pas être percée. Si elle se perce toute seule, il faut enlever la peau morte à l’aide d’un ciseau et la désinfecter puis nettoyer la plaie à l’aide d’eau savonneuse, bien rincer et désinfecter.

L’ampoule doit ensuite être protégée, même si la cloque est toujours présente, par un pansement hydrocolloîde (Compeed Ampoules, Urgo Ampoules). Les pansements sont à laisser en place jusqu’à leur décollement spontané. Ils permettent une bonne cicatrisation de l’ampoule et soulagent rapidement des douleurs.

En prévention, les zones fragiles peuvent être protégées par un pansement hydrocolloïde (Urgo Pansement Antifrictions) ou du sparadrap tissé élastique (Elastoplaste, Urgo Strapping).

Un lubrifiant (Stick anti-ampoules Compeed)  ou une crème (Akiléine Sport Anti-Frottement) peuvent être appliqués sur les zones à risque d’échauffement afin d’empêcher la friction entre la peau et la chaussure.

Cas particuliers

Les personnes diabétiques doivent avoir une hygiène des pieds irréprochables. Ces personnes sont plus sujettes aux pieds secs, crevasses, callosités et infections.

Une crème spécifique leur est destinée (Akildia Pieds Diabétiques, Pedimed) pour leur offrir une protection globale. Il ne faut pas oublier que le diabète est la première cause d’amputation non traumatique. Les diabétiques doivent porter une attention toute particulière à leurs pieds !

Les problèmes de transpiration peuvent être pris en charge par des crèmes, sprays ou savons (Spirial SVR), bains de pieds (Akiléine Transpiration Galets de Bain) et des déodorants (Etiaxil détranspirant Akiléine Anti-transpirant) pour réguler une transpiration excessive et éviter la formation d’odeurs désagréables.

D’origine congénitale, acquise lors de la croissance ou due à l’environnement extérieur, les déformations du pied sont souvent la cause de douleurs. Pour améliorer la marche et réduire la gêne, il existe de nombreux pansements spécifiquement adaptés à chaque déformation.

La Pharmacie des Rochettes présente une gamme Epitact très variée : barrettes sous diaphysaires ou protège pointes pour les orteils en griffe ou en marteau, écarteurs ou orthèses correctrices pour les oignons et les hallux valgus, coussinets plantaires pour les durillons ou les douleurs plantaires, talonnettes au « Phsyio-choc » pour les épines calcanéennes. Ces corrections rendent la marche de nouveau agréable.

Il existe des soins spécifiques pour les pieds échauffés et fatigués. Il est conseillé de réaliser un bain de pieds délassant à 37°C à l’aide de sels revitalisants ou relaxants afin de décongestionner et de tonifier les pieds (Akiléine Pieds Fatigués sels de bains délassants, Saltrates sels tonifiants). Le bain doit être suivi d’un massage, des orteils vers la cheville, par un soin spécifique pour pieds fatigués (Formule Norvégienne Baume pieds relaxant, Akiléine Baume reposant) permettant d’hydrater, de rafraîchir et de relaxer les pieds. Dans la journée, le traitement peut être compléter par des sprays, directement sur les collants ou les chaussettes (Akiléine Gel ou Spray Fraîcheur vive, Puressentiel Spray Circulation).

En cas d’engelures et de gerçures, il est nécessaire d’appliquer une crème adoucissante et cicatrisante, qui évite et calme picotements et démangeaisons (Akilenjur).

Prendre soin de ses pieds

Loin d’être superflue, l’hygiène des pieds permet d’éviter de nombreuses pathologies, souvent bénignes mais invalidantes.

Annuaire des services de santé