Homéopathie

L’origine de l’homéopathie

Samuel Hahnemann, médecin allemand, toxicologue et pharmacologue du 18e siècle, est le père fondateur de l’homéopathie. A l’époque, Hahnemann redécouvre la loi de similitude, émise par Hippocrate : « Tout individu malade peut être guéri par de petites doses dynamisées de la substance qui provoque, à doses fortes chez l’individu sain, des symptômes semblables à ceux présentés par le malade ». Ainsi, Hahnemann expérimente sur lui et ses proches, en bonne santé, des substances pharmacologiques à la recherche de leurs « effets purs ».

Par exemple, le quinquina provoque de la fièvre, semblable à celle retrouvée dans le paludisme. Hahnemann décide alors d’utiliser le quinquina, à plus faible dose, pour soigner les malades atteints de paludisme. Les dilutions, réalisées avec une agitation vigoureuse qu’il appelle « dynamisation », ne font que renforcer l’efficacité des substances pharmacologiques.

Le principe selon lequel les semblables sont guéris par les semblables est confirmé, l’homéopathie est née (homoïos = semblable, pathos = souffance).

L’homéopathie, un savoir-faire pharmaceutique en 4 étapes

Les préparations homéopathiques sont obtenues à partir de produits d’origine végétale, animale et de produits minéraux ou synthétiques.

La matière première est mise en macération dans une solution hydro-alcoolique et filtrée pour obtenir la première dilution liquide : la teinture-mère.

Chaque dilution homéopathique est réalisée à partir de cette teinture-mère lors d’une phase d’agitation, la dynamisation. En homéopathie, il existe les dilutions centésimales hahnemanniennes ou CH, les dilutions décimales hahnemanniennes ou DH et les dilutions korsakoviennes ou K (obtenues par une autre méthode de dilution).

Selon le dosage souhaité, la teinture-mère sera diluée 5 fois (5CH), 9 fois (9CH) ou 30 fois (30CH) par exemple. Ces dilutions sont ensuite incorporées sur un support neutre (granule ou globule) lors de la phase d’imprégnation.

Il existe de nombreuses autres formes pharmaceutiques, adaptées à l’indication et à l’utilisation du médicament : gouttes, sirop, comprimé, pommade, ampoule buvable, poudre orale, collyre.

L’homéopathie, une thérapeutique à part entière

L’homéopathie apporte de vraies réponses dans de multiples domaines de la santé : infections ORL, stress, états grippaux, maux de grossesse, allergies saisonnières, troubles du sommeil, affections chroniques par exemple.

De nombreux hôpitaux conseillent et utilisent aujourd’hui l’homéopathie comme soin de support en oncologie.

L’homéopathie n’est pas seulement réservée aux hommes. L’homéopathie permet de soigner efficacement les animaux, sans effet toxique ni accoutumance.

L’homéopathie aujourd’hui

De nos jours, plus de 400 000 médecins utilisent l’homéopathie quotidiennement pour soigner leurs patients.

Sans contre-indication ni effets secondaires, l’homéopathie est un recours très utile et efficace, notamment pour les personnes poly-médicamentées, les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes.

La Pharmacie des Rochettes travaille essentiellement avec les laboratoires Boiron, les laboratoires Lehning et les laboratoires Weleda, trois laboratoires qui possèdent des sites de production et de fabrication en France.

Annuaire des services de santé